Justice à Bruxelles, affaire Philippe De Moerloose-Joseph Mbeka

Views : 917

Le combat politique pour la libération du Congo passe parfois par des voies inattendues. Joseph Mbeka de « Change in Congo » vient d'en faire l'expérience.

Le mercredi 19 avril 2017, il s'est retrouvé devant la justice au tribunal de première instance de Bruxelles, 4ème Chambre Salle 15, suite à une plainte du magnat belge Philippe de Moerloose dans l'affaire RG : 16/6259/A. Celle-ci tourne autour d'une publication qui a abondamment circulé dans les réseaux sociaux début 2014 émanant d'un collectif qui répondait au nom des travailleurs de FlyCongo Airlines dans laquelle des présumés travailleurs deladite compagnie lançait un appel au secours pathétique et désespéré quant aux pratiques de leur patron belge Philippe De Moerloose qu'ils accusaient de non paiements de leurs salaires sur 18 mois, ainsi que d'absence des décomptes finaux.

Curieusement, le site de Change in Congo est piraté à dessein depuis plusieurs à l'approche de la date des plaidoyers.


Quelle est la raison de ce procès ?

Me Bernard Vanbrabant avocat de Philippe De Moerloose et Me Jean A. Martin de Joseph Mbeka ont daigné lever un coin de voile sur l'affaire au micro de l'Info en Ligne des Congolais de Belgique.

Pour la partie plaignante, il s'agit d'une affaire de diffamation, alors que pour l'accusé, il s'agit d'un problème politique en vue de paralyser la tête de la Résistance dans des sables mouvants administratifs et calomnieux, d'où Mbeka qui a été agressé dans un complot aux sources multiples inverse à son tour l'attaque de De Moerloose en introduisant une procédure en Reconvention pour Action Téméraire et Vexatoire : de la Dénonciation Calomnieuse.

Au-delà, ajoute Mbeka, ce procès est une tentative d'intimidation visant le "6ème Continent : Internet",  qui est l'outil par excellence de la Résistance Congolaise à telle enseigne que jusqu'à ce jour terrifié par son pouvoir Hyppolite Kanambe alias "Joseph Kabila"  fait du Congo, le seul pays au monde à être privé de la fibre optique ! On veut attenter sournoisement à la Liberté d'Expression et empêcher les Congolais de jeter des bouteilles à la mer du "6ème Continent" pour crier au secours, le Congo étant un État de Droit oú la justice du plus riche n'existe pas. Sous prétexte qu'il n'a pas été condamné au Congo pour ces faits Philippe De Moerloose estime que des citoyens Congolais n'ont pas le droit d'alerter l'opinion publique sur leur sort. Et pour que le crime soit parfait,  le fantasme de Mr De Moerloose et de la Kabilie serait donc de dire au petit peuple : "Souffrez en silence !"

Et il voudrait que ce soit la Justice Belge qui le dise à sa place sans anachronisme de mauvais goût. Essayez voir !

 

On veut museler la Résistance Congolaise tout en l'intimidant. C'est la plus vicieuse des attaques qu'elle a eu à subir depuis le début de son action. Il faut se préparer à porter cette affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Cette affaire sent la corruption à plein nez.

Coup de théâtre, les débats n'ont pu avoir lieu car les conclusions additionnelles de synthèse déposées par le défendeur Mbeka en personne ont purement et simplement disparues du greffe. Celles-ci devaient passablement gêner le camp De Moerloose car son conseil a tenté en vain pour l'heure d'en obtenir l'écartement pour des motifs que Madame le Juge Malengreau n'a pas semblé suivre. Heureusement, le défendeur Mbeka disposait de la copie de son dépôt au greffe, que le Juge vient donc seulement de découvrir. et par conséquent d'acter... Sans doute au grand dam de ceux qui ont subtilisé ces conclusions explosives. Suivez notre regard. v

 

Des additionnelles dérangeantes qui disparaissent opportunément dans une mise en scène qui fait également constater la disparition des propres pièces de De Moerloose..., comme par hasard. C'est gros comme une montagne. Puéril et périlleuse manoeuvre selon Mbeka qui est persuadé d'un vol de la partie De Moerloose ni plus ni moins. Et qui n'a pas hésité à le faire savoir à la Cour. "C'est le Congo ici !", s'est-il exclamé. Ces additionnelles contiennent la source de tous les liens de la publication querellée qui vont des Panama Papers aux fuites des Experts de l'Onu qui évoquent des trafics d'armes. Une autorité incontestable qui met à mal les prétentions du demandeur Philippe De Moerloose. Quid de la vérité ? En tous cas c'est sans précédent dans la Cour du Juge Sabine Malengreau. Tout au plus le camp De Moerloose pourra-t-il bénéficier d'une possibilité de répondre à cette dernière livraison dans les délais du calendrier de Mbeka.

Nous constatons la disparition sans crier gare de nombreux liens incriminant le sieur De Moerloose sur Internet... Alors, des liens qui disparaissent aux conclusions qui prennent la tangeante au greffe, sans parler du site changeincongo.com piraté sur plusieurs mois, il y a pour le coup une constante de style dont il faut rechercher l'origine.

Celui qui se présente comme un non familier de "Kabila" était pourtant l'un des rares invités triés sur le volet à son mariage. Les photos sont bien là... Par ailleurs, il est cité dans les Panama Papers au même titre que Dan Gertler, Cunégonde Kanambe alias "Jaynet Kabila". Et curieusement, cet individu y est cité par rapport à ladite société d'aviation FlyCongo Airlines ex Hewa Bora de triste mémoire... Lui soutenait il y a encore peu avant cette révélation fracassante que la note attribuée à ses travailleurs le calomniait par rapport à l'information qu'ils livraient faisant état que leur patron avait l'un de ses plus grands refuge dans le paradis fiscal du Panama... Cela s'appelle en Droit être victime de sa propre turpitude. À tout le moins, cette flagrance situe là valeur de sa parole. Pour le coup cette confirmation confère à la publication querellée caractère de "document historique", vu qu'il est le premier à notre connaissance à faire cette dénonciation dès 2014. Oú est la calomnie ? Notez que les 370 journalistes du Consortium International des Journalistes d'Investigation (ICIJ) vient d'obtenir le prestigieux prix Pullitzer ce 11 avril 2017 pour ces révélations scandaleuses d'évasion fiscale à grande échelle. Une escroquerie qui a coûté à un premier ministre son poste ! Un employé du "Service de Conformité" de Mossack Fonseca (tous deux en prison pour organisation criminelle destinée à cacher l'argent et les actifs à l'origine douteuse ainsi que d'éliminer les preuves contre des personnes impliquées dans des activités illégales) appelle De Moerloose un PEP,  une personne ayant des liens politiques claires et donc un client avec un risque plus élevé d'implication dans la corruption ou les pots-de-vin  tel que le relatent deux journalistes du quotidien Le Soir du 18 mai 2016. En clair, un proche du pouvoir. Ce que semble prouver sa curieuse reprise des 50% du Grand Hôtel Pullman sans appel d'offres stricto senso. Dans la logique de sa défense Mr De Moerloose devra tenter de censurer ces fameux Panama Papers en premier avant de s'attaquer à la.pseudo publication des présumés travailleurs.

Bonne chance !

 

En tous les cas, saluons une fois de plus le courage de Joseph Mbeka pour prendre à bras le corps la défense de la Voix des sans voix qui vivent sous un régime d'oppression et de passe-droits, bien qu'on lui attribue à tort des publications dont il ignorait tout, et comble des combles, les propos des travailleurs probablement exploités, d'autant plus que ce cas est de notoriété publique au Congo.

Un homme bon et courageux victime d'une machination politique de bas étage !

Objectif : Gagner du temps pour le pouvoir corrompu de "Kabila" dont le départ signifie clairement la fin des avantages pour des opérateurs économiques controversés tels Dan Gertler et Philippe De Moerloose dont les noms défraient la chronique jusque dans les Panama Papers... Loin de la Justice belge.  Alors, il faut salir l'homme. Or l'hébergeur du site a déjà tranché en se flanquant d'un communiqué tout à fait officiel excluant Mr Mbeka comme pouvant avoir la moindre responsabilité sur la publication querellée.

À quoi joue Philippe De Moerloose avec une attaque aussi vicieuse ? Qui l'a envoyé ? " Kabila " ? " Kagame " ? Ou l'opposition fantoche d'accompagnement de " Soriano Tshilombo " (alias le duo mafieux Moïse Katumbi et Félix Tshisekédi non seulement chantres d'un "dialogue" de nigaudsau détriment du Peuple mais surtout à la botte de Lobbies prédateurs du Congo Rdc) dont les sbires ont lâchement agressé par derrière Joseph Mbeka ? Ou leurs parrains en Occident et les trois composantes ennemies du Congo et des Congolais cités ci-avant ?

Sacré Philippe De Moerloose ! Vit-il encore dans le Congo de Papa ? Celui oú Lumumba déclarait : " Qui oubliera que la loi n'était jamais la même selon qu'il s'agissait de blancs ou de noirs ? Accommodante pour les uns, cruelle et inhumaine pour les autres. " Son seul espoir... L'anachronisme !

Cette affaire est politique.

 

" Quand on veut noyer son chien on l'accuse de rage. "

Vieux comme le monde.


Ci-dessous, plus de détails dans l'interview des deux avocats.

Bruxelles, le 19 avril 2017

La Rédaction avec Cheik FITA

 

plus.lesoir.be › article › philippe-de-moe...
May 18, 2016 - Philippe de Moerloose est l' une des grandes fortunes belges qui s'est construite en Afrique. Ses investissements dans ...

 

Nous avons retrouvé la publication de la veille de l'audience de Joseph Mbeka. Visiblement, il n'a pas tenu à faire une campagne tapageuse comme on l'en sait capable. C'est presque juste pour qu'on ne lui reproche pas de ne pas avoir tenu la Communauté informée d'une affaire qui pourtant l'intéresse au plus haut point : La vraie guerre contre les intérêts financiers qui dépècent le Congo sans état d'âme réduisant les Congolais en esclavage dans leur propre pays. Ces gens jouent avec le feu et ont visiblement oublié le 04 janvier 1959.

 

Nous aimons particulièrement la partie du jeu à somme nulle pour De Moerloose : quelle que soit l'issue de l'affaire qu'il gagne ou qu'il perde, il est perdant...Élémentaire : Échec et mat !

 

Bravo Résistant Mbeka !

Bravo pour ton exemple, bravo pour tes frères !

 

Le Post:

 

 

AFFAIRE PHILIPPE DE MOERLOOSE VS JOSEPH MBEKA AUJOURD'HUI 14 H PALAIS DE JUSTICE (4ème Chambre Civil Salle 15 - Immeuble à gauche juste à côté du Palais de Justice)

Chers amis Congolais, chers amis Bloggers, chers amis de la Voix des sans Voix, chers amis du Congo,
En février, mars 2014 un Collectif de travailleurs Congolais agissant sous le nom de "Flycongo. travailleurs" lançait un pathétique appel au secours comme une bouteille à la mer contre les agissements selon eux de leur patron Belge, Philippe De Moerloose, ami de "Kabila" invité à son mariage (il lui achèterait ses Jets et autres joujoux selon une fuite des Experts de l'Onu) et multimillionnaire au Congo cité dans les Panama Papers pour ladite compagnie FlyCongo ex Hewa Bora et patron du Grand Hôtel Pullman dont nous nous souvenons tous des démêlés avec le sieur Paul Makuma. Ce Boss Expat au Congo s'estime calomnié sous prétexte qu'il n'a jamais été condamné au Congo pour de tels faits. Voyez-vous ça ? Il veut tenter d'obtenir de la justice de son pays que le site http://changeincongo.com, piraté depuis plusieurs mois (comme par hasard), ne puisse plus (re)publier ce cri d'alarme (a-t-il seulement été publié tel que le décrit De Moerloose ?) dont il veut absolument nous rendre responsable (alors que nous l'avons découvert pour notre part en février 2016 par son intermédiaire de bonne foi). Au-delà de la question éthique évidente c'est à une odieuse manoeuvre qui sent la corruption à plein nez. En tous cas, en son temps, en son heure, ceux concernés ou calomniés par De Moerloose devront donner des explications à toute la Communauté (je ne cesse d'avoir honte pour eux : le baiser de Juda) )  Des documents ont sans explication aucune disparu doute d'autres sites de Congolais qui ont comme par enchantement retiré la quasi totalité des articles concernant celui qui se présente comme un Gentleman irréprochable. Ces Congolais doivent savoir que succomber à la tentation a des conséquences. Il y va donc du droit des Congolais qui vivent comme tout le monde le sait dans un État de droit de pouvoir alerter le monde sur leurs véritables conditions de travail. Ceux-ci pour ceux qui s'en souviennent se plaignaient entre autres de 18 mois d'impayés, d'absence de décomptes finaux, etc. (Peut-être régularisés depuis lors suite à leur campagne.) Le sujet concerne donc notre capacité à tous de "Lanceurs d'Alertes" sur les drames qui frappent notre pays,  dans un régime par défi, où le Juge déjeune avec le plus riche en toute impunité.

Lieu: Tribunal de Première Instance Francophone de Bruxelles / 4ème Chambre Salle 15 ce mercredi 19 avril 2017 à 14 h. C'est le bâtiment juste à côté du Palais de Justice à la Place Poelaerts 1000 Bruxelles (Adresse officielle: rue des Quatre Bras 13 à 1000 Bxl)

Si comme on peut s'y attendre nous devons aller en appel alors nous vous tiendrons informés au jour le jour afin que nous puissions nous rendre massivement à cette audience oú la Liberté d'Expression des Congolais est sérieusement menacée. Nous avons prévu un dénouement à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, à moins que la Justice belge ne nous fasse démentir. Auquel cas les propos de Lumumba sur ladite justice tomberaient en désuétude.

Pour nous cette attaque est purement politique et frise l'indécence.
Kanambe serait-il à ce point aux abois pour qu'il tente de freiner l'action de la Résistance par les manoeuvres dilatoires de ses thuriféraires ?

Pour notre part, nous l'invitons juste à plus de considération sociale et qu'il le démontre par les faits. (Qu'il gagne ou qu'il perde.) (Exclu, le "Musée de Tervuren"... Quelle blague ! Quel mépris !)

Gageons qu'à la fin de cette affaire il comprendra qu'il est juste un invité au Congo.

En fait, plus l'affaire durera plus elle défraiera la chronique, plus on en parlera, et peut-être alors la Vérité sortira...  Ça s'appelle être en position échec et mat !

Sa vie ne nous intéresse absolument pas.

À bon entendeur

Joseph Mbeka

 

Add your comments

cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine3877
mod_vvisit_counterCe Mois - ci22846
mod_vvisit_counterAu Total1479241


Sur Facebook