Belga: La diaspora congolaise manifeste à Bruxelles contre Joseph Kabila

 

PapyRock Bampangi

17 novembre, 17:22 · RWAKANYASIGIZE KANYIGINYI KINGI

 

En guise d'Editorial

Que de péripéties ! Badibanga premier sinistre (euh ministre), Kamerhéon boit la tasse à sur l'Île Sainte-Hélène... Tentative de décryptage dans l'élément ci-contre.

La Rédaction, 18 novembre 2016


La diaspora congolaise manifeste à Bruxelles contre Joseph Kabila

BELGA Publié le vendredi 18 novembre 2016 à 16h20 - Mis à jour le vendredi 18 novembre 2016 à 16h20

10 7
BELGIQUE

Une soixantaine de personnes de la diaspora congolaise se sont rassemblées à partir de 11H00 vendredi, rue des Petits Carmes à Bruxelles, devant le ministère belge des Affaires étrangères. Le slogan de la manifestation était "Kabila exit".

La nomination jeudi de l'opposant Samy Badibanga au poste de Premier ministre a été perçue par les manifestants comme une tentative de diviser le "Rassemblement" qui se mobilise contre le maintien au pouvoir du président. Le second mandat présidentiel de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, arrive à son terme le 20 décembre. La Constitution congolaise, qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels, lui interdit de se représenter. Le "Rassemblement" est un mouvement qui réunit la majeure partie de l'opposition autour de l'opposant historique Étienne Tshisekedi.

"C'est une manoeuvre, une conspiration, pour diviser les Congolais", estime Joseph Mbeka, coordinateur de la Résistance congolaise. "Le 19 décembre, le jeu continue sans lui et ce n'est pas négociable. Il y a des opérateurs économiques étrangers qui se battent en coulisses pour voir le système qui a fait leur fortune perdurer. On les appelle à cesser ces manoeuvres."

Une nouvelle marche sera organisée samedi après-midi à partir de la porte de Namur à Ixelles.

Source : Belga / dhnet.be

 

Image pour le résultat associé aux actualités
La diaspora congolaise manifeste à Bruxelles contre Joseph KabilaBELGA Publié le vendredi 18 novembre 2016 à 16h20 - Mis à jour le vendredi 18 novembre 2016 à 16h20.

 

Des congolais manifestent à Bruxelles contre Joseph Kabila | Politico.cd

www.politico.cd/.../11/.../congolais-manifestent-a-bruxelles-contre-joseph-kabila.html

 

 

Sur le même sujet :

Lire aussi : Belga : Sit-in devant l'ambassade de RDC à Bruxelles pour la libération d'un opposant politique

 

T'es dans de sales draps petit !

Jean Willy Mboyo
21 h ·

Le Tweet de Samy Badibanga en date du 03 Février 2016

 

EXCLUSIVITÉ CICNews : L'INTÉGRALITÉ DE L'INTERVIEW DU COORDINATEUR GÉNÉRAL DE LA RÉSISTANCE CONGOLAISE, JOSEPH MBEKA, A L'AGENCE DE PRESSE BELGA.

Selon la ligne éditoriale et leurs urgences du moment, nos confrères sont astreints à des normes qui les oblige à opérer des choix. Toutefois, chaque fois que cela sera possible ou s'avèrera nécessaire, nos caméras, nos micros et nos reporters vous livreront l'intégralité des interventions de nos leaders politiques.

 

Mr Mbeka a commencé par dire à l'agence Belga que : La nomination de Badibanga est un non-événement ! "Kabila"  nage en pleine abstraction ! L'article 5 de la Constitution nous rappelle que la Souveraineté appartient au Peuple. Il tente une fois de plus, une fois de trop, de se substituer à celui-ci dans sa folle épopée de violation de la Constitution. La nomination de Samy Badibanga à la Primature en est la dernière illustration. Nonobstant l'inconstitutionnalité de cette promotion, qui plus est, en violation de leurs propres accords, Samy est avant toute chose un félon au sein de l'Udps. Cette manoeuvre ne vise qu'à diviser les Congolais entre eux: "divide ut regnes",  mais plus vicieusement à faire éclater l'union sacrée des Balubas autour de Tshisekedi. Il faut non seulement affaiblir le Rassemblement mais bien plus frapper au coeur de la garde prétorienne de Tshisekedi en plongeant son ethnie dans la confusion. À terme, la stratégie vise l'isolement du sphinx de Limite. Par sa prime à la dissidence accordée à un traître de la première heure, "Kabila" cherche en réalité à créer un appel d'air, et faire imploser l'Udps, car les plus faibles vont se battre pour les postes.

Le pouvoir d'occupation fait ainsi d'une pierre deux coups. En donnant pleine satisfaction à toute la Résistance en dégommant Kamerhéon, qui n'a même plus de larmes pour pleurer et devient philosophe genre "pourquoi j'ai choisi Kabila ?" mode trop interrogatif, d'une part, et en jettant le "diviser pour mieux régner" au coeur de l'opposition, d'autre part.  Il oublie seulement une chose : que les Congolais connaissent parfaitement cette séquence de fin de règne. Mobutu, à son chant du cygne, n'avait de cesse de nommer et dénommer premiers ministres. Il avait la bougeotte. Donc la ronde des premiers ministres on connaît ! Ce faisant, il continue à nous distraire et à jouer la montre. Le 19 décembre il se souviendra comme l'a dit François Hollande, paraphrasant littéralement les propos de la Résistance, qu'il doit respecter la Constitution et elle a une date de fin de mandat ! Lapidaire !

"Kabila" et son Gouvernement ont échoué sur tous les plans : La jeunesse n'a pas d'emploi, le système de santé est totalement défaillant, soins médicaux et hôpitaux quasi inexistants quand ils ne sont pas reconvertis en hôtels de luxe...., les enseignants sont mal payés, les fonctionnaires ont jusqu'à 36 mois d'arriérés, les routes en piteux état, à la moindre pluie, toute la république passe en mode amphibie, etc. Pourquoi cet individu cherche-t-il à rester au pouvoir ? On doit arrêter les frais !

Des opérateurs économiques expatriés, repris dans les Panama Papiers pour la plupart, se battent en coulisses pour voir le système qui a fait leur fortune perdurer. Nous leur demandons de cesser ces manoeuvres. Ce sont les véritables fossoyeurs du Congo, à coups de corruption, de mépris, de suffisance, d'humiliations, et que sais-je encore. Ils prennent d'énormes risques quant à leur intégrité physique en cas de revirement subite dont seul l'histoire a le secret. C'est très idiot !

Le Peuple est en colère.

Des jeunes de l'Udps sont sous le feu des lacrymogènes au moment oú nous nous parlons. Malheur à ceux qui cèdent au chant des sirènes et font du Glissement une réalité pour prolonger même d'une seconde les souffrances du Peuple ! Badibanga a-t-il obtenu la moindre libération d'opposants politiques ? A-t-il obtenu le départ de "Kabila" pour le 19 décembre ? C'était pourtant les deux préalables de Genval, n'est-ce pas? Samy était bien à Genval ! Alors quid ? "Traître un jour, traître toujours". On compare déjà Samy Badibanga de "Kabila"  au Faustin Birindwa du Maréchal Mobutu...  De très mauvaise augure. D'autres, en revanche pensent à un doublé-jeu de l'Udps. Vous voyez, c'est déjà parti.

Super Samy : Scoobidoo bidoo !

Aliana Izai

17 novembre ·

Monsieur le premier SINISTRE (ministre) Badibanga


Chaque 19 du mois le Peuple se mobilise au pays et à travers le monde pour marquer sa détermination à tourner la page "Kabila". Demain, nous marcherons à travers le monde et à Bruxelles à la Porte de Namur pour donner à "Kabila"  sa deuxième et dernière carte jaune avant la rouge le 19 décembre 2016.

"Kabila" créé une crise artificielle dans le seul but que les élections ne se fassent pas et que nous l'accompagnions dans son Glissement, et nous devrions le laisser benoîtement être bénéficiaire de sa malice que punit la loi, par ailleurs ? Ça ferait de nous et du peuple le roi des nigauds !

En ne respectant pas la Loi Fondamentale "Kabila" se rend coupable de Haute Trahison ! Nous n'allons tout de même pas remettre une prime à "Kabila" pour avoir violé la Constitution ? En droit français le criminel ne peut pas bénéficier de son crime. S'asseoir avec lui c'est déjà faire son jeu. Le 19 décembre, le jeu continue sans lui, et ça, c'est non négociable !

S'il lui reste encore un peu de raison qu'il entende ce message propre à l'Art 64 :

KABILA DÉGAGE !

©  CICNews 18 novembre 2016

 

Pour rappel

Les séquences des JT de 13h et 19h30
RTBF.BE

https://www.rtbf.be/auvio/detail_kabila-confirme-le-report-des-elections?id=2147741

 

 

https://www.rtbf.be/auvio/detail_jt-19h30?id=2147742
Le JT de 19h30 informe de l’actualité du jour avec des séquences simples et pertinentes. Il éclaire d’un coup…
RTBF.BE

.

Patrick Kanku
15 h ·

Le traître n'est jamais bien loin...

    Armand Tungulu Mudiandambu
    18 novembre 2016 ·

    Hi hi hi ! C'est la chèvre qui fait l'affiche !

    Congolais Leve Toi

    Il etait 13 h 45 ` lorsque Kamerhe recevait une chèvre en cadeau , attendant sa nomination comme Premier-Ministre ...

    "Je m'voyais déjà en haut de l'affiche..."

VIDEOS

 

 

.

.

.

.

.

Bruxelles, deuxième carton jaune à Kabila devant le ministère belge des Affaires Etrangères

Cheik FITA 18 Novembre 2016 0 cheikfitanews

Bruxelles, deuxième carton jaune à Kabila devant le ministère belge des Affaires Etrangères

À l'appel des représentants du « Rassemblement » en Belgique, de la Convention des Congolais de l’Étranger et de plusieurs autres associations, un sit-in a eu lieu le vendredi 18 novembre 2016 de 11h à 13h00 devant le ministère belge des Affaires étrangères pour brandir le deuxième carton jaune à Joseph Kabila le Président sortant.

Le Premier carton jaune avait été brandi le 19 septembre dernier toujours à l'appel du « Rassemblement » des forces politiques et sociales acquises au changement en RD Congo.

Les organisateurs ont remis un mémo au Ministre des affaires étrangères belges lui demandant de transmettre au Président Kabila le vœu des Congolais de Belgique.

À Kinshasa, un meeting est prévu le samedi 19 novembre au Boulevard Triomphal pour la même action.

Dans la foulée, une marche aura lieu à Bruxelles à 13h00 à partir de la Porte de Namur.

Joseph Kabila dont le deuxième et dernier mandat se termine le 19 décembre 2016 à 23H59 ne cesse de multiplier des manœuvres pour se cramponner au pouvoir.

Il a saboté l'organisation des élections dans les délais afin de trouver un prétexte pour rester au pouvoir.

Le « Rassemblement » compte brandir un carton rouge à Joseph Kabila le 19 décembre 2016 à 23h59 pour lui signifier qu'il doit quitter le pouvoir.

Bruxelles, le 18 novembre 2016

Cheik FITA

Vidéo : ici :


Bruxelles, deuxième carton jaune à Kabila devant le ministère belge des Affaires Etrangères

Source : Cheikfitanews


19 novembre 2016 8 h ·
Rosa Da Angola Mk
10 h ·

La force du progrès de l'UDPS et J FONUS déjà dans la rue pour le meeting du Rassop

Why ?

 

Kinshasa, deuxième carton jaune à Kabila, le point avec le SG de l'UDPS

« Le Rassemblement » des Forces politiques et Sociales acquises au changement en RD Congo a prévu le samedi 19 novembre 2016 à Kinshasa un meeting pour brandir le deuxième et dernier carton jaune à monsieur Joseph Kabila, le Président sortant.

Mais selon les informations sur le compte twitter de Sonia Rolley de RFI, la police congolaise organise un tournoi de football sur le lieu de la manifestation... Jusque 18h00!

Nous avons pu joindre au téléphone vers 10h00, le Secrétaire Général de l'UDPS afin qu'il nous fasse le point de la situation à ce moment.

Voici ces propos dans l'élément audio-vidéo ci-contre. (ndlr clickez sur le titre svp)

Bruxelles, le 19 novembre 2016


Cheik FITA

 


Nixon Hassan Leya a ajouté 2 photos.

Ba ndeko oyo yanga, na minute oyo ba police militaires bawuti ko enlever Freddy PINDI ya UDPS na combattant Odon kafunda, combattant FABRUCE nde akimi sima ya kobetama makasi ba tubi ye na mbeli na se ya lisu, PINDI na odon destination inconnue.

 

La stratégie et les choix politiques de l'UDPS ont
chaque fois conduit le peuple congolais dans l’impasse

Tout observateur averti de la politique congolaise sait que depuis des années, Hypolite Kanambe alias Joseph Kabila n’a cessé de s’armer, car dans la logique de la conservation du pouvoir, le « Tutsi-power » s’apprête plutôt à affronter par les armes quiconque tenterait de le stopper dans son projet d’occupation et de balkanisation de la RDC. A cet effet, « Kabila » a émis de nombreux signes qui prouvent qu’il n’a jamais eu l’intention sincère d’organiser les élections dans les délais constitutionnels : il n’a pas prevu par exemple de budget, alors que des milliards de dollars sont déposés dans des paradis fiscaux sous la barbe de la communauté internationale, il n’y a jamais eu non plus un début d’opération de recensement de la population congolaise, etc …
( APARECO )

L'analyse de Jean-Claude Manzueto
Vous ne rêvez pas, c'est la réalité politique de notre pays !
La guerre, ce n'est pas entre ces politiciens comme ils veulent nous le faire croire. La guerre ici, c'est nous le peuple contre la médiocratie politique, c'est nous le peuple congolais contre l'occupation rwandaise, c'est nous les souverains congolais contre l'hégémonie impérialiste occidentale.
Tshisekedi, Kamhere, Katumbi, alias Kabila, tous sans distinction jouent une pièce de théâtre parfaitement huilée. Ils ne sont pas ennemis. Ils travaillent en étroite collaboration avec le régime rwandais sur l'occupation de notre pays, ils travaillent pour le compte des Occidentaux et principalement des Américains. Le but final n'est pas de balkaniser notre pays, mais de nous imposer une nouvelle citoyenneté où les Rwandais deviennent citoyens congolais et occupent les postes stratégiques de notre pays et de perpétuer la liberté de commerce et d'exploitation du bassin du Congo.
Une grande comédie est en train de se jouer au Congo. 
Le groupe de Binza n'est pas mort, les têtes ont changé comme les générations changent. Sa recomposition se met en place avec la part du lion revenant aux protégés de Tshisekedi 
Lorsque vous entendez Tom Periello et les autres Belges et Français revendiquer le départ de leur pion alias "Joseph Kabila", ne soyez pas perturbés comme s'ils voulaient un changement au Congo. Nous savons tous que pour éjecter ce petit pion, il suffit de toucher directement son patron Kagamé, il ne sera plus au pouvoir sans aucune résistance. Mais les Occidentaux n'ont pas l'intention de le faire partir. Tout ce qu'ils font est de laver leur image auprès de notre population et nous faire croire qu'ils sont avec nous dans ce combat. Ne les croyez pas, ne croyez pas non plus au discours de ce régime de braver la puissance occidentale. Une belle comédie.
"Samy Badibanga" devient un élément du puzzle pour mieux comprendre le scénario des Américains et des Occidentaux en général dans notre pays. Son passage au département d'État américain et la présence de Tom Periello et de l'ambassadeur des États-Unis d'Amérique à Kinshasa chez Tshisekedi au jour de sa nomination peuvent vous dire plus long que ce qui ne peut être dit publiquement.
Petit à petit le voile va être complètement levé.
LE VOILE SE LÈVE !

RDC: Nommé Premier ministre, Samy Badibanga entre le marteau-alias Joseph Kabila et l'enclume-le peuple congolais !

  • Publié le 19 novembre 2016

Président Directeur Général chez Réveil-FM International

RDC: Nommé Premier ministre, Samy Badibanga entre le marteau-alias Joseph Kabila et l'enclume-le peuple congolais !

Par Freddy Mulongo, samedi 19 novembre 2016  Radio Réveil FM International

La faiblesse de tout régime dictatorial et sanguinaire est de savoir débaucher pour se maintenir voire survivre. Mais le peuple a toujours un allié qui souvent lui donne raison: le temps! Alias Joseph Kabila, l'imposteur, qui règne en toute impunité en République démocratique du Congo, croit prolonger le temps de sa dictature et son régime d'imposture fin deuxième mandat en nommant Samy Badibanga, transfuge de l'UDPS, qui a participé au fameux dialogue d'Edem Kodjo du camp militaire Tshatshi. Samy Badibanga se dit de l'opposition mais que va-t-il faire en une quarantaine de jours de fin second mandat usurpé et décrié d'alias Joseph Kabila par les congolais ? Samy Badibanga est entre le marteau-alias Joseph Kabila veut sauver sa tête, continuer à régner envers et contre tous et l'enclume-le peuple congolais qui veut le respect de la Constitution, qui fixe deux mandats présidentiels et qui a vent debout, prêt à en découvre avec un Mobutu Bis qui trône abusivement depuis 16 ans !

Pourquoi la mission de Samy Badibang est impossible ?

1. On est Premier ministre (PM) de la République, pour la République et tous les citoyens. Depuis la nomination de Samy Badibanga, une frange de ses Frères du Kasaï sont montés au créneau pour le féliciter. Nous n'en citons que deux pour ne pas alourdir notre article. Ngoyi Kasanji, apparatchik joséphiste, gouverneur du Kasaï-Oriental de février 2007 à juillet 2015, toujours gouverneur au Kasaï-Oriental après le découpage des nouvelles provinces, a tweeté "Le peuple kasaïen exprime sa reconnaissance au Président de la République pour l'élévation de l'un de ses fils Samy Badibanga à la primature". Catherine Nzuzi Wa Mbombo, la dinosaure Mobutiste, l'ancienne animatrice du MPR-Parti Etat et danseuse de ventre du dictateur Mobutu tweet: " Félicitation au Président de la République qui a tenu compte de la géopolitique en nommant un fils du centre (Kasaï) !". S'il lui arrive de céder aux sirènes des tribalo-ethno-claniques, Samy Badibanga sera dans le piège car les autres congolais risquent de ne pas se reconnaître de lui. S'il est PM des Kasaïens, pas de raison que les congolais d'autres contrées ne lui fassent confiance. Première piège !

2. On dit que Samy Badibanga est une marionnette. Qui est derrière Samy Badibanga? Qui tire les ficelles ? Depuis qu'il a été nommé PM en lieu et place de Vital Kamerhé qui voulait tant ce poste, SB doit savoir que les couteaux sont aiguisés. Son problème viendra du parlement. Les députés et sénateurs godillots, applaudisseurs, ventripotents et illégitimes ne vont pas lui faciliter la tâche car leur souci premier est de continuer à siéger même sans mandat. Ce parlement des fourbes et roublards voudra-t-il que Samy Badibanga réussisse ? Pas du tout, car tout réforme doit passer au Parlement illégitime ! Elus pour 5 ans, ces parlementaires corrompus siègent depuis 10 ans. Samy Badibanga qui est récusé par l'UDPS, le parti d'Etienne Tshisekedi, qui est désavoué par la diaspora congolaise car il a accepté d'être le PM d'un imposteur et qui n'a aucune majorité au parlement, comment va-t-il gouverner ? Et les mammouths Joséphistes et dinosaures Mobutistes artisans du régime d'imposture l'ont à l'oeil ! Second piège.

3. Ils sont nombreux des politicailleurs qui ont trahi, qui ont rejoint la mangeoire d'Alias Joseph Kabila. Étonnant que les mêmes traites s'en prennent à Samy Badibanga, le traitant de Brutus. Le Potentiel écrit que "C’est pour la deuxième fois que Samy Badibanga, député national, président du groupe parlementaire UDPS et Alliés, trahit Etienne Tshisekedi. Elu en 2011 sur la liste de l’UDPS, Samy Badibanga s’était désolidarisé de son parti qui avait pourtant lancé un mot d’ordre à tous ses élus de ne pas siéger à l’Assemblée nationale. Rebelle par rapport à la ligne de son parti, Badibanga et une quarantaine d’autres députés nationaux, estampillés UDPS, continuent à siéger au Palais du peuple. Ce qui leur a valu l’exclusion du parti". Lorsqu'on sait que "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, président de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) lors de la transition de 2002-2007 a privé 65 millions des congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution de la transition qui devait opposer Jean-Pierre Bemba à Alias Joseph Kabila. Corrompu jusqu'à la moelle épinière, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi a favorisé le hold-up électoral de 2006. Mieux, après avoir bâilloné les journalistes, muselé des médias, brimer les opposants, celui qui traite Samy Badibanga de Brutus à l'égard d'Etienne Tshisekedi, a été nommé "Rapporteur au Sénat" pour le compte d'alias Joseph Kabila en récompense de la prédation de la liberté de la presse au Congo. Le troisième piège est simple, ceux qui ont trahi le peuple congolais avant Samy Badibanga veulent se blanchir en s'en prenant à lui.

Samy Badibanga le nouveau PM d'alias Joseph Kabila doit savoir son sort est lié à celui de l'imposteur dont le mandat se termine le 19 décembre à 23h59. Sans légitimité l'exécutif ne pourra pas fonctionner. D'une manière ou d'une autre, Samy Badibanga sera l’éphémère Premier ministre du premier et dernier Imposteur que la RDC aura connu: Hippolyte Kanamabe Kazembere alias Joseph Kabila !

 

 

LA Voix Rdc.
19 novembre 2016 8 h ·
Ici LA Voix Rdc
8 h ·

PEUPLE CONGOLAIS PRÉPARONS NOUS A BARRER LA ROUTE A MONSIEUR KABILA ET ALLIÉS DE GRÉ OU DE FORCE LE 19 DÉCEMBRE 2016 UTILISONS TOUS LES MOYENS : APPLIQUER L'ARTICLE 64 ! IL EST TEMPS DE NOUS RADICALISER POUR LA DÉFENSE DE NOTRE PATRIE.

La photo du mois

Pendant ce temps...

Alain Muntumosi

Faites circuler svp

 

CONGOLAIS DU MOIS : JEAN - CLAUDE MANZUETO

 

NB: Nos éditoriaux en ligne sont toujours susceptibles de mises à jours. N'hésitez jamais à y revenir pour compléter votre information en détails, photos, vidéos, etc.


« Sans la lutte vous n’obtiendrez jamais rien. Ni aujourd’hui ni jamais. »

Lumumba


FORCE ET UNITÉex
.
© CICNews 19 novembre 2016

Change in Congo

Partagez cet Article!

Partagez cet article!


Large diffusion svp
Département News Change in Congo (CIC) 
Department News Change in Congo (CIC)
Donate
BANK : AXA
IBAN : BE13 7506 4815 1839



PENSER GLOBALEMENT, AGIR LOCALEMENT.
UN JOUR, UNE ACTION.

THINK GLOBAL, ACT LOCAL.
ONE DAY, ONE ACTION


P Please don't print this e-mail unless you really need to. Be Green! 
P Avant d'imprimer cet e-mail, réfléchissons à l'impact sur l'environnement.
.

cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine659
mod_vvisit_counterCe Mois - ci27996
mod_vvisit_counterAu Total2350203


Sur Facebook