Les sanctions hypocrites et soporifiques de l'UE et des USA : A QUAND VOS PROTEGES TUTSI ? ÇA SUFFIT ! YANKEE GO HOME !

 

 

YANKEE GO HOME !

 

ET LES TUTSI ? ? ?

 

FATIGUES !

 

REGARDEZ-MOI CES BLANCS A VOMIR !!! ILS SANCTIONNENT LES PETITES MAINS BANTOU MAIS PAS LES CERVEAUX DONNEURS D'ORDRE TUTSI-RWANDAIS ! ! !


ET BISENGIMANA ? ? ?


ENOUGH

IS

ENOUGH !

 

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab à Kinshasa, le 30/10/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L'administration américaine a prononcé lundi des sanctions financières contre le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, et le chef de l'Agence nationale de renseignement (ANR), Kalev Mutond, en RDC.

 

Les deux responsables congolais sont accusés de museler l'opposition et de retarder les progrès politiques dans le pays, en recourant parfois à la violence.

« Le gouvernement congolais continue de saper le processus démocratique en RDC et de réprimer les droits et libertés politiques du peuple congolais, mettant en péril la stabilité à long terme et la prospérité du pays », a déclaré Adam Szubin, sous-secrétaire par intérim au Département américain du Trésor.

Selon lui, ces sanctions visent « à modifier le comportement des individus ciblés dans le but de favoriser un avenir meilleur et plus stable pour la RDC et le peuple congolais ».

D’autres personnalités militaires et civiles congolaises ont été sanctionnées ce même lundi. Ilunga Kampete, Gabriel Amisi, Ferdinand Ilunga, Célestin Kanyama, John Numbi, Roger Kibelisa et Delphin Kaimbi sont accusés de violences.

Source : Radio Okapi


Journée noire pour la Kabilie, après l’Union européenne qui a sanctionné 7 hauts responsables de l’appareil sécuritaire, les États-Unis d’Amérique viennent de sanctionner à leur tour aussi ce lundi 12 décembre le vice- premier ministre chargé de l’intérieur et sécurité Evariste Boshab et l’administreur délégué de l’agence nationale des Renseignements Kalev Mutond. Gel des avoirs et restriction des voyages sont les principales sanctions de l’OFAC, organisme américain chargé d’appliquer les sanctions décidées par le Congrès et avalisées par le Département d’État. Les deux personnalités sont désormais blacklistées. Difficile surtout pour Boshab de rester au gouvernement car il lui sera difficile de voyager à l’extérieur pour représenter la RDC. La communauté internationale a décidé d’augmenter sa pression de plusieurs crans sur le régime Kabila. Ce durcissement du ton de la communauté internationale va-t-il pousser le président Kabila à changer de fusil d’épaule? La conclusion des négociations directes entre Majorité présidentielle et opposition prévue le 15 décembre nous le dira.
.
Source : 7sur7

URGENT – L’Union européenne vient de frapper ! 7 responsables congolais sanctionnés

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne a adopté ce lundi 12 décembre 2016 des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des...

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne a adopté ce lundi 12 décembre 2016 des mesures restrictives en matière de déplacements et un gel des avoirs à l’égard de sept responsables congolais « occupant des positions de responsabilité dans la chaîne de commandement des auteurs de violences, avec effet immédiat,» annonce l’Union européenne.

« Ces sanctions se traduisent par l’interdiction de pénétrer sur le territoire de l’UE et un gel des avoirs. Elles concernent, quatre membres de la garde républicaine, de l’armée ou de la police congolaise, « ayant contribué en les planifiant, dirigeant ou commettant, à des actes constituant de graves violations des droits de l’homme en RDC,  trois hauts responsables et personnes d’influence faisant obstacle à une sortie de crise consensuelle et pacifique en vue de la tenue d’élections en RDC, notamment par des actes de violence, de répression ou d’incitation à la violence, ou des actions portant atteinte à l’état de droit.»

Les personnes concernées par ces sanctions :

Ilunga Kampete (commandant de la garde républicaine), Gabriel Amisi Kumba (Commandant de la première zone de défense de l’armée congolaise), Ferdinand Ilunga Luyoyo (commandant de l’unité anti-émeute appelée légion nationale d’intervention de la police nationale congolaise), Célestin Kanyama (commissaire de la police nationale congolaise), John Numbi (Ancien inspecteur général de la police nationale congolaise), Roger Kibelisa (chef du département de la sécurité intérieure de l’agence nationale de renseignements) et Delphin Kaimbi (Chef du service du renseignement militaire).

« Les violences qui ont causé la mort d’au moins cinquante personnes le 19 et 20 septembre à Kinshasa constituent de graves violations des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, attestées par plusieurs observateurs y compris le Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’Homme. L’Union européenne s’est engagée dans les Conclusions du Conseil du 23 mai, puis du 17 octobre, à adopter des mesures restrictives à l’encontre des responsables de telles exactions et de ceux qui feraient obstacle à une solution pacifique et consensuelle de la crise en RDC. Par conséquent, le Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Union européenne a pris la décision aujourd’hui d’imposer des mesures restrictives à l’égard de sept individus qui occupent des positions de responsabilité dans la chaine de commandement des forces de sécurité congolaises qui ont fait un usage disproportionné de la force,» dit le communiqué.

Les diplomates européens se disent très préoccupés à l’approche du 19 décembre.

« L’Union européenne et ses Etats membres sont gravement préoccupés par la situation politique en République Démocratique du Congo (RDC). Le 19 décembre, date qui marque l’échéance constitutionnelle du mandat du Président Kabila, reste lourd d’incertitudes et de risques, après les récents épisodes de répression et de violations des droits fondamentaux. Un nouveau gouvernement allant au-delà de cette date doit fonder sa légitimité sur un cadre politique défini de manière claire et inclusive, faute de quoi les relations avec l’Union européenne en seraient affectées, » ajoute le document.

L’Union européenne la médiation de la CENCO.

« L’Union européenne a soutenu ces initiatives et notamment la médiation en cours des évêques catholiques de la RDC. Elle invite tous les acteurs politiques tant du côté du gouvernement que de l’opposition à entendre leur appel à la responsabilité et à la bonne volonté, et à se saisir pleinement de leurs bons offices. Elle salue le rôle constructif joué par les organisations régionales et les pays de la région afin de trouver une solution pacifique, notamment l’Angola et la République du Congo.»

Il ne s’agit pas des dernières décisions. L’UE dit garder un œil sur la situation en RDC.

« L’Union européenne suivra avec une attention accrue l’évolution politique cruciale que connaitra la RDC dans les prochaines semaines. Dans ce contexte, des mesures restrictives supplémentaires pourront être envisagées en cas d’obstruction du processus politique ou de nouvelles violences.

 

Source : Actualité cd
ABONNEZ- VOUS á cette chaine sur youtube, Pour plus d´infos, puis AIMEZ nos pages sur facebook,…
YOUTUBE.COM

La Belgique appelle à des sanctions individuelles en RDC

 

L'ancienne puissance coloniale est favorable à des sanctions individuelles en République démocratique du Congo, alors que les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne sont réunis cet après-midi pour approuver une décision allant dans ce sens.

 

reynders-belgique

Alors l’Union européenne s’apprête à sanctionner sept hauts responsables de la République démocratique du Congo (RDC) accusés d’y entraver le processus démocratique, à l’approche du 19 décembre, date à laquelle le président Joseph Kabila est censé quitter le pouvoir, la Belgique se dit favorable à cette mesure, tout en assurant son soutien aux discussions directes sous la facilitation des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

« Je souhaite vraiment que le Conseil [des Affaires étrangères de l’EU] se penche, comme il va le faire, sur la situation en République démocratique du Congo, parce que nous sommes confrontés là à une nécessité d’un Dialogue beaucoup plus ouvert et l’organisation des élections le plus tôt possible« , a dit Didier Reynders à son arrivée au Conseil Européen ce lundi 12 décembre.

« Il faut dès lors aujourd’hui que le Conseil mette un peu de pression pour que toues les acteurs aillent dans la même direction« , a-t-il ajouté.

Source : Politique cd

 

COMMENTAIRES ET REACTIONS



.

    Enfin un média qui relaie notre préoccupation réitérée à chaque soi-disant sanction de la prétendue Communauté Internationale : ET LES TUTSI ???

    CONGOLAIS NE SOIT PLUS DUPE DU JEU DES OCCIDENTAUX ET PRÈPARONS-NOUS À CHASSER À JAMAIS CES GENS ET TOUS LEURS SATELLITES DE CHEZ NOUS ! SANS QUOI NOUS N'AURONS JAMAIS LA PAIX. CESSONS DE TIRER À CÔTÉ !

    Bon travail Kerwin

    Large diffusion svp !

.

BAS LES PATTES


HANDS OFF

 

CHANGE IN CONGO. L'association Change in Congo/ Nzakomba, en abrégé CIC/NZAKOMBA, plus connue sous la dénomination Change in Congo, est une…
CHANGEINCONGO.COM|PAR JOSEPH

La RDC, pays le plus écouté d’Afrique par le renseignement selon Edward Snowden

.

Oui en évitant soigneusement vos alliés tutsi, génocidaires du peuple Congolais....

QUI EST ENCORE DUPE DE VOS MANŒUVRES RACISTES !

L'ancienne puissance coloniale est favorable à des sanctions individuelles en République démocratique du Congo, alors que les ministres des Affaires étrangères de l'Union Européenne sont réunis cet après-midi pour approuver une décision…
POLITICO.CD|DE POLITICO.CD

.

Un addendum au rapport des Nations Unies sur le soutien total du Rwanda au CNDP/M.23 en 2012 fait état d'un agenda caché en chantier à Kigali. Il s'agit de la…
DIRECT.CD
.

REGARDEZ-MOI CES MERDES OCCIDENTALES COMME ILS ÉVITENT BIEN LES TUTSI À COMMENCER PAR LE SEUL PATRON DE LA POLICE LE TUTSI RWANDAIS CHARLES BISENGIMANA

À VOMIR !

CONGOLAIS NE TE LAISSE JAMAIS DISTRAIRE PAR L'HOMME BLANC !

URGENT - L'UNION EUROPEENNE VIENT DE FRAPPER 7 RESPONSABLES CONGOLAIS.

Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne a adopté ce lundi 12 décembre 2016 des mesures restrictives en matière de déplacements et…
ACTUALITE.CD

.

ET KAGAME ? ET MUSEVENI ? ET "KABILA !" ? ET ZOE ? ET JAYNET ? ETC...

Joseph Mbeka a partagé une publication sur votre Journal.

Oui, et Bisengimana ? Ruberwa ? Bizima ? Jamais aucun tutsi ! Mdr

Cessez de me réveiller pour rien svp.

Théâtre yankee.

Plus de temps à perdre avec ces gens ! 
Hypocrites et manipulateurs US ! '

Oui, et Bisengimana ? Ruberwa ? Bizima ? Jamais aucun tutsi ! Mdr

Cessez de me réveiller pour rien svp.

Théâtre yankee.

Plus de temps à perdre avec ces gens ! 
Hypocrites et manipulateurs US ! '

L'administration américaine a prononcé lundi des sanctions financières contre le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, et le chef de l'Agence nationale de…
RADIOOKAPI.NET

 

.

.

 


cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine725
mod_vvisit_counterCe Mois - ci28062
mod_vvisit_counterAu Total2350269


Sur Facebook