Moïse "Katumbi" mis en échec par les Combattants à Paris: Débandade et fuite désordonnée !

 

LA RÉSISTANCE CONGOLAISE DECRÈTE LA FIN DES RÉUNIONS DE L'UDPS ET DU RASSOP ALIAS RASSPPRD AU MÈME TITRE QUE LES CONCERTS DANS LA DIASPORA !

 

BATEKI CARTON ROUGE YA LE 19 DÉCEMBRE NA KANAMBE SIKOYO BALINGI BA BIMISA ARTICLE 64 YA BA RÉSISTANTS-COMBATTANTS MPO BA SERVIR BANGO TE !

BAZA NA TINA YA PEUPLE ATA MUKE TE ! KAKA KOWELELA BA POSTES MPE SANS DIPLÔME ! !

BA AVENTURIERS !

BANA MBOKA TO LAMUKA !

NGONGA EKOKIIII ! NDEKO KEBA NA PRESSE YA LOKUTA YA MINDELE

ATTENTION AUX MÉDIAS MENSONGERS OCCIDENTAUX EN CAMPAGNE DE MANIPULATION CRIMINELLE ET RACISTE POUR NOUS IMPOSER L'ÉTRANGER "MOISE KATUMBI"

TOUS DEVANT LEURS MÉDIAS


SORIANO TSHILOMBO DEGAGEZ !

 

Vidéo : LES COMBATTANTS FONT ANNULER LA RÉUNION DE KATUMBI ET DU RASSPPRD

http://changeincongo.com/index.php?option=com_allvideoshare&view=video&slg=le-projet-soriano-katumbi-mis-en-echec-a-paris-par-la-resistance-congolaise-les-occidentaux-invites-a-revoir-leur-copie&orderby=latest


Sauve qui peut à Paris : Débandade et pari perdu pour Moise Katumbi et ses larbins du Rassop -RASSPPRD ! EYINDI !!!
-----------------------------------------------------------------
Le Zambien Moise Katumbi , Félix Tshisekedi , Olivier Kamitatu et leurs partisans du Rassop et du G7 en débandade à Paris  chassés par les résistants congolais de l’APARECO,du  CCDP et autres ! Leur conférence prévue ce samedi 06 mai 2017 vient d’être annulée par la police .
------------------------------------------------------------

Les membres du rassemblement de l’opposition qui avait prevue de se reunir à Paris ce samedi 06 mai 2017 , ne sont surement pas prêts d’oublier leurs mésaventures de cette journée. En effet , bien qu’ils avaient pris la précaution de s’informer en catimini les uns les uns de la tenue de leur meeting, ils n’ont pas réussi à déjouer le service de surveillance de la Résistance congolaise qui les a désormais dans son collimateur. C’est donc à la surprise générale qu’ayant programmée le début de leur meeting à Paris à Partir de 14H30 , ils ont vu débarquer les résistants congolais dès …12H00 !!.

La série noire continue pour le Rassemblement des opposants alimentaires de la RDC !

Des membres de l’APARECO, du CCDP et d’autres résistants congolais ont aussitôt réquisitionné la salle et signifié à ces collabos camouflés en opposants que la ville de Paris est désormais décrété zone rouge pour la racaille du Rassemblement. Les effigies de Moise Katumbi en particulier ont été confisqués et piétinés.  En effet, comme tout le monde le sait aujourd’hui ce dernier est un sujet zambien, qui a même concouru pour devenir député en Zambie dans la ville de KITWE en 1998. Comment peut-il venir prétendre à la magistrature suprême en RDC où il faut être de père et de mère congolais ce qui n’est pas du tout son cas. Il a lui-même reconnu ses origines zambiennes dans une interview et ses propos ont été confirmés dans une autre interview, par son oncle maternel le chef coutumier Mwata kazembe! Les partisans du Rassop en panique ont cru bon d’appeler la police en ce week end électoral et en pleine période de vigipirate : mal leur en a pris. Comme ils avaient en plus menti à celle-ci en disant que les personnes venus soi-disant les « agresser » étaient « armés de couteau » , cette fausse information leur a couté d’autant plus cher. Les policiers débarqués en masse n’ont pas du tout apprécié de s’être fait manipuler de la sorte. Après s’être rendu compte qu’il n’y avait aucune arme et qu’en plus même les personnes venues protester contre la tenue de cette réunion avaient des tracts du même Rassop et étaient donc conviées à participer à cette rencontre , ils ont contacté le propriétaire de la salle pour lui dire de fermer purement et simplement les lieux parce que  la manifestation était annulée séance tenante. Tout le monde a été prié de quitter les lieux . Olivier Kamitatu , Delly Sessanga , Moise Katumbi et Félix Tshisekedi n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer après ce nouvel échec cuisant qui s’enchaine après toute une autre série débutée le 10 avril à Kinshasa où leur prétendue marche s’est transformée en ville.  Ensuite, ils ont été chassés par les résistants en Allemagne, puis à Bruxelles il y a moins d’une semaine les résistants congolais et n’ont pu tenir leur meeting Puis à Bruxelles, les résistants ont veillé à ce que le monde sache qu’ils sont honnis du peuple congolais pour corruption, connivence avec les occupants et haute trahison . Et, voilà maintenant qu’à Paris aussi ça sent le roussis pour eux ! Les grandes affiches de Moise Katumbi ont été transformés en paillasson avant d’être emporté ainsi que tous les autres calicots trouvés sur place.

Alors que les résistants s’époumonent à leur expliquer que la RDC est un pays occupé et qu’il faut d’abord libérer nos terres de l’invasion des barbares qui les ont envahis eux ne cessent de parler d’élections et de prétendue démocratie. Alors à partir de maintenant ils n’ont qu’à continuer à expérimenter le sens de la « démocratie » selon Kanambe en RDC. La diaspora congolaise n’est plus disposée à laisser le champ libre à leurs errances politiques, puisqu’ici à l’extérieur du pays les congolais ne parlent plus désormais que de la résistance à l’occupation. Puisqu’ ils estiment que la démocratie reste malgré tout d’actualité dans un tel contexte, ils n’ont qu’à continuer à expérimenter en RDC le sens de la démocratie selon l’imposteur rwandais Hyppolite Kanambe, ce kadogo génocidaire dont ils viennent de prolonger le mandat d’exterminer les congolais en complicité avec les autres corrompus de la CENCO.  A bon entendeur …
- Sinzili Yampiko -

Source : Fb / Apareco

 

Des « combattants » déclarent Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi « persona non grata à Paris »


En tournée en Europe depuis le 26 avril, Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi connaît des difficultés avec la communauté des opposants dite: les combattants.

En effet, dès la toute première conférence de presse organisée la semaine dernière à Bruxelles, Félix Tshisekedi a été copieusement interdit d’y prendre part. Christophe Lutundula, cadre de cette coalition, avait justifié cette absence en révélant qu’un « groupe de gens agités » avait tenté de perturber l’événement.

Ce samedi, alors qu’une rencontre entre les dirigeants de cette coalition politique, dont Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, dans la capitale française à Paris, la réunion a finalement capoté.

Tôt dans la journée, les réseaux sociaux sont inondés par des vidéos et des publications des « combattants » de France qui annoncent l’annulation de la manifestation qui devait réunir des dirigeants du Rassemblement. De manière claire, ces derniers ont déclarés avoir été à la base de l’annulation de la réunion pour la simple raison qu’il considèrent les organisateurs comme des « collabos », terme qualifiant ceux qui travaillent avec le pouvoir de Kinshasa.

« Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi sont désormais persona non grata à Paris« , peut-on entendre sur une vidéo postée en ligne.

Tous nos efforts pour joindre Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi sont restés vains.
Source : Politico-militaires.cd

 

La patrie ou la mort tshilombo félix avec son ami moshe soriano alias moise katumbi ba a venture na bino awa na diaspora te tel Pere tel fils famille ya batu ya lokuta

Colonel Odon Mbo

 

 

=================================
Félix Tshilombo rase les murs à Bruxelles :
Sale temps pour le RASSOP !
===================================
Accueillis avec des œufs et des tomates par les résistants congolais leur conférence  de « presse » a été sans impact et sans journalistes !
------------------------------------------------------
Bruxelles , le 30 avril 2017- La conférence de presse du Rassemblement de l’opposition qui vient de se dérouler ce dimanche 30 avril dans la capitale belge semble avoir à nouveau scellé le sort du Rassop qui ressemble de plus en plus au paquebot du Titanic quelques heures avant son naufrage. De l’avis général, ce qui reste de ce regroupement issu de Genval est de plus en plus difficile à identifier. Leurs déboires s’accumulent et mettent à nu leurs limites et surtout leur cruelle médiocrité qui facilitent tant la tâche de Kabila dans sa sale besogne en RDC. Les résistants congolais qui en ont assez de toute cette laideur politique leur avait préparer un comité d’accueil digne de leurs actes : un lot d’œufs et de tomates avaient été prévus pour signifier à Félix Tshisekedi particulièrement et aux autres collabos du Rassop que le peuple congolais en a plus qu’assez de leur médiocrité. Les résistants n’ont que faire de leurs conférences de presse qui visent à expliquer leurs déboires avec le rwandais Kanambe dont ils ont prorogé le mandat en roulant le peuple dans la farine à travers leurs fameux accords maudits de la Saint Sylvestre. Si Tshilombo finalement absent a échappé à la pluie d’œufs et de tomates cela n’a pas été le cas de Lutundula qui a été « gratifié » à sa sortie. L’homme des « contrats léonins » n’est pas près d’oublier sa fuite mouvementée en voiture.

La conférence de presse qu’il a tenu avec son compère Delly Sessanga (surement avant que ce dernier ne court rejoindre sa maitresse tutsi rwandaise qui vit à Paris ) a enregistré un flop monumental . Peu de journalistes avaient fait le déplacement et certains d’entre eux sont partis avant le début après avoir compris que le fils d’Etienne Thisekedi annoncé à la dernière minute avait finalement décidé de ne pas venir affronter les congolais et la presse . Quant au public , les réactions plus que mitigées à la fin étaient sans équivoque certains se demandaient même "pourquoi étaient ils venus leur parler alors qu'ils n'avaient rien d'intéressant à dire ? "

Eh oui, les temps sont durs pour les larbins de Moise Katumbi et Hyppolite Kanambe. Rien ne se passe comme prevu . Après une vaine tournée en Afrique de Tshilombo et  son épouse rwandaise Denise Nyakeru , et au cours de laquelle Mr et Mme jouaient bêtement et trop tôt au couple présidentiel, les voilà revenus à la réalité . Ils n’auront rien . Kabila semble avoir déjà tout verrouillé et ne cesse de lui chanter « okozonga maboko pamba , wololo wololo » ! Tshilombo vogue d’humiliation en humiliation. La Primature qu’il pensait acquise ressemble désormais à un mirage. Les gesticulations de la communauté internationale en sa faveur n’y changent rien. Kanambe s’en fout.

Depuis qu’ils ont fait faux bond au peuple congolais le 19 décembre dernier préférant la mangeoire du commandant Hyppo le génocidaire ,  au soulèvement populaire et au carton rouge tant attendu par le peuple congolais, rien ne leur sourit. Les congolais leur ont tourné le dos après avoir compris à qui ils avaient affaire. Comble de l’indécence tous ces mendiants politiques qui semblaient aduler Etienne Tshisekedi de son vivant, laisse maintenant croupir sa dépouille on ne sait où en Belgique comme un miséreux, un indigent  sans personne pour l’enterrer ! Ils privilégient leur combat pour l’obtention des postes et confirment ainsi que ce rassemblement est vraiment composée de personnes sans foi ni loi , de la racaille. RASSOP dégage !
- Sinzili Yampiko-
Source : Fb / Apareco
.
.
Pour ceux qui ignorent pourquoi nous souffrons, pourquoi "Kabila", pourquoi Soriano Tshilombo ou mieux dit pourquoi "Katumbi ?

Ils exécutent juste leur plan. La guerre économique contre l'Afrique commence par la neutralisation de la République Démocratique du Congo.
.
.
Preuve par 9 :
.
.
CE POST A FAIT SON EFFET. SUIVEZ CET ÉCHANGE COLLECTER SUR LE WEB QUI RÉSUME PARFAITEMENT POURQUOI LES CONGOLAIS NE VEULENT PAS DE SORIANO "KATUMBI", LE PANTIN DES OCCIDENTAUX QUI LUI INVENTENT TOUTE SORTE DE QUALITÉ EXTRA-TERRESTRES DIGNES DE LA CINQUIÈME DIMENSION !

 

En réponse au courrier d'un Occidental pro-Katumbi repris ci-bas :

Les loups sortent du bois. 

Chers Amis, 
Cher Mr Yannick PUTS, 

MOBUTU AUSSI ÉTAIT "VOTRE AMI"

Je suis ravi qu'un organe de presse indépendant fasse un tel travail que seuls des non-Congolais volent au secours d'un soi-disant gouverneur "méritant" ou courageux (???) Votre ami qui partage en tout point le bilan de Mr Kabila a eu à gérer la plus riche province du Congo pendant 9 ans. Donnez-nous la liste des écoles, dispensaires, hôpitaux, routes, etc., qu'il aurait construits ou de réformes agraires (maïs...) réalisées, etc., et nous aurons des éléments objectifs pour rejoindre votre cri du coeur. Même la méthode Coué a ses limites. Vous êtes tous pris à témoins pour que vous constatiez de visu ce que le Peuple Congolais et non pas une poignée ne veut plus voir : des délires à caractère insultant pour l'intelligence de tout un Peuple. Votre ami en 2011 avait promis de faire voter Kabila à 100 % au Katanga en bon thuriféraire, et il a plus que tenu parole : selon la MOE de l'UE Kabila a obtenu plus de 100 % dans plusieurs localités du Katanga, et seulement au Katanga de votre ami, dont l'origine du nom importe peu aux Congolais. Seul importe le fait qu'il soit Congolais d'origine, une impossibilité génétique vu qu'il est métis et de père étranger. Il ne remplit par conséquent pas les critères d'éligibilité à la Présidence selon l'article 72 de la Loi Fondamentale congolaise. C'est donc un fantasme antidémocratique que de l'imaginer à la tête de la République Démocratique du Congo comme beaucoup de vos médias le laissent supposer. Son bilan au Katanga par ailleurs c'est d'avoir la seule région oú les Congolais s'immolent par le feu par ras-le-bol de la misère...

Au fait, oú est passée la Gécamines ? Pas vu ?
Dépiécée de part en part par Kabila et votre ami et vendue aux étrangers...  La vache à lait du Congo. 
Non mais quel culot !

Sachez-le une fois pour toutes, pour le Peuple Congolais Kabila et Katumbi c'est Dupont et Dupond, quelles que soient les renflements médiatiques uniquement de ce côté-ci de la planète. Il est plus que temps que certains revoient leur copie. 

Vous avez affaire à une nouvelle génération de Congolais ne vous en déplaise, et contrairement à vos propos honteux, ils sont là majorité et la Conscience d'un peuple en éveil fatigué des indélicatesses de votre genre. 

Nous vous prions de changer de langage de crainte de ne comprendre absolument plus rien au Congo de demain. 

Vous l'ignorez très certainement mais vous vous êtes couvert de ridicule. 

Ici c'est le Congo Libre !

Bien à vous 

Joseph Mbeka 

Ps : Désactivez-vous du compte de ces vaillants patriotes, dont le site a été très certainement piraté par des intriguants, et si nos informations sont correctes ils ne font que reproduire des articles dont ils citent les sources à ce que j'ai pu constater. Bref, trève à la censure et laissez-nous loin de vos gesticulations de la pensée unique. 

Jamais votre ami ne sera président au Congo. 

N'est pas Macron qui veut. 

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android



Le lun. j mai PM à 16:28, Yannick PUTS alias Jean-Paul PUTS, MD a écrit :

Mesdames, messieurs,

Je reçois régulièrement des messages mails écrits en grands caractères, glorifiant les Congolais Combattants qui ne représentent pas véritablement le Congo Kinshasa.

Ce message critique de manière acerbe notre ami Moïse Katumbi, courageux et méritant gouverneur du Katanga et lui-même victime du régime de Kinshasa, en lui reprochant de surcroît le nom hébraïque de son père géniteur, un "Rhodesli" du Katanga.

Le listing a visiblement été copié, pour une très grande partie, d'un listing de lobbying que j'ai organisé il y a quelques années pour la libération de mon ami le Professeur Peter Erlinder injustement arrêté au Rwanda et libéré après 6 semaines de lobbying intense urbi et orbi.

J'ai décidé de supprimer systématiquement dès aujourd'hui, ces messages qui n'ont rien de constructif pour le sort misérable du peuple congolais ou des autres peuples d'Afrique Centrale. Si tel est votre souhait, vous avez le choix entre "bloquer CIC", "bloquer spam", ou "bloquer hameçonnage". 

Je vous invite aussi à vous débarrasser de ces "phishers-spammers" visiblement myopes, vu les immenses caractères de leurs messages.

Bien cordialement.

Yannick PUTS.




Le courrier en question de la Rédaction 


Bonjour, 

Voici quelques infos sur la Rdc. 

Bonne lecture 

La Rédaction 

MOÏSE KATUMBI NE FAIT PAS LE POIDS. C'EST LA DÉBANDADE À PARIS FACE AUX COMBATTANTS - RÉSISTANTS !
http://changeincongo.com/index .php?option=com_allvideoshare& view=video&slg=le-projet-soria no-katumbi-mis-en-echec-a- paris-par-la-resistance-congol aise-les-occidentaux-invites- a-revoir-leur-copie&orderby= latest


LES COMBATTANTS METTENT HORS-CIRCUIT MOISE KATUMBI ! LA POLICE CONFIRME L'ANNULATION DE SA CONFÉRENCE AVEC LE RASSOP - RACE DE PPRD 
http://changeincongo.com/index .php?option=com_allvideoshare& view=video&slg=le-projet-soria no-katumbi-mis-en-echec-a- paris-par-la-resistance-congol aise-les-occidentaux-invites- a-revoir-leur-copie&orderby= latest


Les Mines du Rwanda ?? Inépties et délires internationaux 
http://changeincongo.com/index .php?option=com_content&view=a rticle&id=1501:mines-le-rwanda -reclame-sa-place-dans-la-cour -des-grands-&catid=47:nos-real isations&Itemid=107


Paris Match: Ces Africains qui votent Marine Le Pen
http://changeincongo.com/index .php?option=com_content&view=a rticle&id=1500:paris-match-ces -africains-qui-votent-marine- le-pen&catid=47:nos-realisatio ns&Itemid=107


Mobutu Kabila même technique tuer les Blancs - Onu experts - Tshilombo neutralisé à Bruxelles par la Résistance Congolaise 
http://changeincongo.com/index .php?option=com_content&view=a rticle&id=1498:revue-de-presse -mobutu-qkabilaq-meme-techniqu e-tuer-les-blancs-les-puissant s-viendront-le-premier-ministr e-bruno-tshibala-annonce-la- formation-imminente-du- gouvernement-le-rassemblement- sollicite-laide-dalpha-conde- et-de-jose-eduardo-dos-santos& catid=47:nos-realisations& Itemid=107


-- 

Large diffusion svp

Département News Change in Congo (CIC) 
Department News Change in Congo (CIC)
http://changeincongo.com/

Donate

BANK : AXA
IBAN : BE13 7506 4815 1839
BIC/SWIFT : AXABBE22

Paypal


PENSER GLOBALEMENT, AGIR LOCALEMENT.
UN JOUR, UNE ACTION.

THINK GLOBAL, ACT LOCAL.
ONE DAY, ONE ACTION


P Please don't print this e-mail unless you really need to. Be Green! 
P Avant d'imprimer cet e-mail, réfléchissons à l'impact sur l'environnement.

 

 

TSHILOMBO FELIX MIS EN ECHEC PAR LA RÉSISTANCE CONGOLAISE FATIGUÉE DES TRAÎTRES À LA SOLDE D'INTÉRÊTS OCCIDENTAUX

 

Activiste politique, Emmanuel Nzuzi est un des porte-paroles - avec Patrick Tshibangu - d’un mouvement des « combattants » qui a pour objectif « le départ immédiat de Joseph Kabila ». Des membres de ce groupement ont manifesté dimanche 30 avril en face du « Press Club Brussels europe » où le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement animait un point de presse. Christophe Lutundula Apala et Delly Sesanga Hipungu étaient les orateurs. Retenu par d’autres occupations, Félix Tshisekedi Tshilombo n’a pas rejoint ses camarades. De mémoire des observateurs de la diaspora congolaise de Belgique, c’est la première fois que des «combattants» se mettent à houspiller des opposants au pouvoir kabiliste. A fortiori, des tshisekedistes. Ceux qui étaient venus assister à cette rencontre ont été traités de «collabos». Les protestataires scandaient des slogans hostiles à l’encontre de Félix Tshisekedi Tshilombo. Manipulation ? Certaines sources disent avoir reconnu des «sympathisants » d’un mouvement d’opposition congolaise basé en France. Pour comprendre de quoi il en retourne, Congo Indépendant a posé quelques questions à Emmanuel Nzuzi. Notons que celui-ci est également membre du mouvement politico-religieux du « Prophète » Joseph Mukungubila.Interview.

Que faites-vous ici ?

Comme vous pouvez le voir, nous sommes venus manifester. Nous sommes un mouvement qui réunit des « combattants ». Notre objectif consiste à obtenir « le départ de « Hippolyte Kanambe du pouvoir au Congo ».

N’êtes-vous pas plutôt en train de perturber un point de presse organisé par des opposants au régime kabiliste ? Devrait-on parler d’incohérence ?

Ceux que vous appelez opposants, nous les considérons comme des « faux opposants ». Et ce depuis qu’ils ont signé l’Accord du 31 décembre 2016. Un accord qui a permis à Kabila de prolonger sa présence à la tête de l’Etat alors que son second et dernier mandat a expiré le 19 décembre 2016. Le Rassemblement a trahi la confiance que le peuple congolais avait placée en lui. Nous considérons qu’il s’agit d’un « coup d’Etat constitutionnel » perpétré de manière délibérée entre la majorité élargie aux signataires de l’Accord du 18 octobre 2016 avec la complicité du Rassemblement. Sans oublier la « bénédiction » des évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). Les résultats de cet accord nous donnent raison. Dorénavant, les membres du Rassemblement n’auront plus le droit de venir parader ici en Europe. Nous les avions pourtant prévenus que cet accord conclu avec un « pouvoir d’occupation » était inique.

Que répondez-vous à ceux qui pourraient vous suspecter de faire le jeu du pouvoir kabiliste ?

Dans ce cas, ce serait l’église qui se moque de la charité. La réalité est là : ceux qui font le jeu de Kabila ce sont les opposants qui se sont enfermés dans une logique de signature d’accord après accord avec le pouvoir. Des accords qui ont conduit le pays dans une impasse. A preuve, la situation que nous déplorons.

Que reprochez-vous concrètement au Rassemblement ?

Nous reprochons à ce mouvement de n’avoir pas maintenu jusqu’au bout le mot d’ordre de signifier à Kabila un « carton rouge » à l’expiration de son second et dernier mandat le 19 décembre 2016. Nous nous trouvons dans un cas de figure de trahison. Et ce pour la simple raison que Kabila est aujourd’hui l’unique bénéficiaire dudit accord. Nous n’accepterons plus de voir ceux-là qui ont facilité le coup d’Etat constitutionnel venir tenir des conférences ici en Europe.

Vous êtes contre l’Accord du 31 décembre 2016. Que proposez-vous ?

Nous exigeons le départ sans condition de « Hyppolite Kanambe » qu’on appelle communément Joseph Kabila...

Par quel mécanisme ?

Dans un Etat occupé par des forces étrangères dont des Rwandais, il est aberrant de parler d’occupation. Le départ de Kabila constitue la seule manière de pouvoir envisager l’avenir du pays.

Vous n’avez pas répondu à la question en ce qui concerne les moyens…

Nous avons la Constitution et le peuple…

Etes-vous en train de parler de la Constitution qui a été violée ?

Nous voulons constituer une organisation suffisamment forte. Il s’agit donc d’une large mobilisation pour faire triompher l’aspiration du peuple congolais à obtenir le départ de Kabila. Tout est possible avec le peuple. Nous allons exiger ce départ en demandant l’aide de la communauté internationale.

Les Congolais ne peuvent-ils pas se prendre en mains ?

C’est ce que nous essayons de faire…

Des manifestations organisées le 19 septembre dernier à Kinshasa et dans d’autres villes du pays ont été réprimées avec une rare violence. Etes-vous en train de plaider pour d’autres manifestations de rue ?

Le départ de Kabila constitue l’unique solution au problème auquel fait face notre pays.

Comment entendez-vous obtenir ce départ ?

Nous voulons sensibiliser une large opinion tant nationale qu’internationale. En attendant, nous allons traquer tous ceux qui tentent d’accorder à Kabila un jour de plus à la tête de notre pays. A la tête du 19 décembre 2016, le peuple congolais était prêt à mettre fin à l’occupation rwandaise. C’est l’Accord de la Cenco qui a permis à Kabila de pérenniser sa présence à la tête de l’Etat en toute illégalité. Nous demandons au peuple congolais de ne plus faire confiance à ces « opposants du ventre » qui ne se battent que pour préserver leurs intérêts égoïstes. Le peuple congolais doit suivre désormais la voix de ceux qui portent leurs revendications. C’est le cas notamment des Combattants que nous représentons ainsi que d’autres leaders qui se trouvent à l’extérieur.

A vous entendre parler, on dirait que vous n’osez pas dire que les Congolais doivent prendre les armes pour combattre « Kabila »…

Notre mouvement est « très ouvert ». Moi qui vous parle, je suis un civil. A ce titre, je mène la lutte avec les moyens qui sont les miens. Nous allons poursuivre les manifestations.

« Joseph Kabila » est au pouvoir depuis seize ans en dépit des manifestations hostiles à son régime…

Nous combattrons avec nos moyens. Notre lutte étant juste et noble, la victoire est plus que certaine.

Revenons à une question posée précédemment. Vous manifestez contre des opposants qui sont loin d’être en bons termes avec « Kabila ». Ne risquez-vous pas d’être suspectés de faire le jeu de la mouvance kabiliste ?

Ces opposants ne seraient jamais venus à Bruxelles s’ils avaient obtenu les postes qu’ils escomptaient. C’est cet aspect que nous soulignons. Comment peut-on signer des accords avec un « occupant » qui massacre vos frères ? Nous sommes contre toute forme d’accord avec Kabila.

Vous vous réveillez un peu tardivement. « Kabila » est au pouvoir depuis 16 ans…
Notre réveil n’est nullement tardif. Nous avons toujours mené ce combat. L’occupation de notre pays est justement favorisée par le genre d’accord conclu au Centre Interdiocésain. Depuis le 19 décembre 2016 à ce jour, les Congolais ne cessent de compter leurs morts.

Si vous aviez Félix Tshisekedi en face, que pourriez-vous lui dire ?

Je lui dirais d’abord qu’il me fait honte.

Pourquoi ?

Parce qu’il a suivi un schéma contraire à celui pour lequel il avait combattu ici avec nous. Il a perpétué le système contre lequel nous ne cessons de lutter. Je dirais à Félix qu’il me fait honte parce qu’il a trahi la cause nationale.

Qu’auriez-vous dit à Bruno Tshibala qui a été promu Premier ministre ?

(Rires). Je lui aurais dit la même chose…

Propos recueillis par Baudouin Amba Wetshi
© Congoindépendant 200

 

 

POURQUOI LES CONGOLAIS NE VEULENT PAS DE FELIX TSHILOMBO ET DE MOISE KATUMBI ???

1.MOISE K alias SORIANO est un Citoyen Grec Zambien d'origine qui a pillé et vendu toutes les mines du katanga à l’époque où il etait gouverneur grâce à Hypolite kanambe au Multinationales pour l'enrichisement du clan Kagame tutsi power.....
Aujourd’hui à la tete de L UDPS repris chez Tshisekedi avant sa mort, ils veux à tout prix grâce au lobby juif, américain et belge être placé à la tête de la Rdc .

2. FELIX TSHISEKEDI TSHILOMBO un opportuniste, aventurier, un jeune franc-maçon qui cherche à s'imposer mais sans succès, depuis des décennies il protège les intérêts des rwandais et ougandais. Un traître parfait qui veut brader le corps de son père en echange du poste de Premier ministre pour préparer non seulement l'enterrement de son père, mais l'arrivée de Moise Katumbi en RDC.
Immature en politique, un vendeur de pizza ne peut pas être un bon gestionnaire ni un bon premier ministre de Moïse Katumbi en véritable complice de kanambe..
Les tshisekedistes et les membre de l'UDPS sont tous avec Moise katumbi, ndenge nini congo eko kangolama boyebisa ngayi ?????????
Source : Fb
.
Deux complotistes pro-Occidentaux à l'esprit d'esclaves ! !
La Rédaction CICNews

cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine8175
mod_vvisit_counterCe Mois - ci41405
mod_vvisit_counterAu Total1327799


Sur Facebook