La banque Goldman Sachs, l'une des grandes misères de la RDC


goldman-sachs.jpg

Plus qu’une banque, Goldman Sachs est un empire invisible riche de 700 milliards d’euros d’actifs, soit deux fois le budget de la France

Cette nébuleuse a vendu des actifs en écriture, sur papier aux investisseurs ( l'or de la RDC ). Il faudra les concrétiser en biens réels, ces actifs fictifs de leur spéculation.

I/3 des actifs de cette dernière sont constitués de l'or, 1/3 des spéculations avec des produits toxiques à risque et l'autre tiers, ce sont des bons du trésor, en l'occurrence ceux de la Chine.
Si la Chine venait à retirer ses bons de trésors qui soutiennent l'économie américaine, les états s'écrouleraient comme un château de carte. Les bons de trésors chinois sont évalués sur l'entendue des états unis à plus de 200 milles milliards de dollars.

Seul endroit qu'ils faillent garantir ces tonnages, c'est la RDC en laissant fourmiller des multiples rebellions pour les intérêts mercantiles américains. Ils pourront piller sans éveiller le moindre soupçon.

Une filiale de cette Banque a pignon sur rue à Kigali dans dans le nouveau bâtiment bancaire de JP Morgan. Si Goldman Sachs ne recouvre pas cet or tant convoité de la RDC, la banque ira vers sa banqueroute, et les Etats-Unis vivrons une crise plus grave que celle occasionnée par la Crise des subprimes.

Une crise immobilière qui a touché le secteur des prêts hypothécaires à risque (subprime mortgage) aux États-Unis à partir de juillet 2007, déclenchant la crise financière de 2007 à 2011.

En instaurant une méfiance envers les créances titrisées comprenant une part de ces crédits, elle a participé au déclenchement du krach de l'automne 2008.

Ces deux événements sont rétrospectivement considérés comme les deux étapes d'une même crise financière, entraînant une récession touchant l'ensemble de la planète.

Voila, l'une des grandes causes de la guerre en RDC, que les Congolais meurent d'une manière insupportable, les intérêts mondiaux passent avant ces morts africains.

Et Kigali est au courant de ces enjeux et se moque des brimades de la Maison Blanche, puisque cette même Maison Blanche tire ses substances et crédits auprès de cette puissante banque. L'histoire du serpent qui se mord la queue !

Les dindons de la farce américaine, et bien ce sont les Congolais avec leurs morts qui remplissent les fosses communes de la province orientale.

Roger BONGOS
Corrections CICNews

cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine8174
mod_vvisit_counterCe Mois - ci41404
mod_vvisit_counterAu Total1327798


Sur Facebook