Belga : Pas de troisième mandat possible pour Kabila

 

Pas de troisième mandat possible pour Kabila


26/02/14 - 14h00  Source: Belga

© epa.

Le président congolais Joseph Kabila ne modifiera pas l'article de la Constitution qui lui interdit de briguer un troisième mandat lors de la présidentielle prévue en 2016, a assuré son ministre de l'Intérieur, Richard Muyej, cité mercredi par la presse kinoise.

"Le président de la République (...) ne modifiera pas les termes de l'article 220 de la Constitution, pas plus qu'il ne se mêlera de la fixation du calendrier électoral, matière dont la responsabilité incombe pleinement à la Commission électorale nationale indépendante" (Céni)', a-t-il déclaré mardi lors d'une conférence de presse à Kinshasa.

M. Muyej a ajouté que le président Kabila procéderait à la "remise-reprise" (des responsabilités) avec son successeur "dans le cadre fixé par la Constitution" de la République démocratique du Congo (RDC).

Celle-ci stipule que le chef de l'Etat congolais - élu une première fois en 2006 et réélu en 2011 lors de scrutins présidentiel et législatifs contestés, après une modification de la Constitution résumant l'élection à un seul tour - ne peut assumer que deux mandats consécutifs. Son second quinquennat expire donc en principe le 20 décembre 2016, cinq ans après sa prestation de serment.

"Il lui reste (à M. Kabila) à poser le dernier acte de la consolidation de la démocratie, à savoir procéder à la passation du témoin et des emblèmes au digne successeur qui sera élu, conformément à la Constitution et au calendrier qu'aura fixé la Céni", a ajouté M. Muyej cité par l'agence congolaise de presse (ACP).

Source : Belga

 

Analyse :

On ne peut qu'inviter à la plus totale vigilance face à cet énième jeu du régime et de ses stratèges occidentaux. On se souvient des déclarations fumantes d'un Kabila qui à la veille du scrutin électoral du 28 novembre 2011 recevait la presse internationale au bord de sa piscine pour lui dire yeux dans les yeux qu'en cas de défaite il s'en irait... Nous savons tous ce qu'il en fut. Donc, que ce ne soit pas à un vieux singe que l'on apprenne à faire la grimace. (1) Sinon, les coups à la Putin sont permis dans le meilleur des cas. Qui de son épouse, qui serait subitement devenue gestionnaire et intellectuelle de renommée mondiale, qui du petit Zoé, qui de la sagesse incarnée du Parlement en la twin sister Jaynet, ou un autre schéma à faire vomir un squelette fossilisé en plein désert du Sahara ?

A moins qu'il ne s'agisse de nous faire "aimer" un autre rwandais tutsi ou hutu qu'importe, Kamerhe ou Kengo qu'importe, tant que l'oeil du colon reste aux commandes...

Ah oui ! N'oublions pas au passage d'éliminer Mamadou Ndala, et autres officiers réputés, ils risqueraient de s'organiser militairement. Et ça nous ne pouvons le souffrir.

Bien entendu, cette déclaration fracassante pondue dans les think tank de Bruxelles, Paris et Washington n'a strictement rien à voir avec les deux voyages prévus de Kabila, de son vrai nom Hyppolite Kanambe, en Belgique cette année. Le premier, en avril au Sommet Afrique-Union Européenne, le second, en novembre 2014 pour l'Armistice (lui le massacreur des dignes officiers Congolais).  Il faut à tout prix désamorcer l'accueil musclé que la diaspora ne manquera pas de leur réserver, à lui et à ses frères Kagame et Museveni lors de ces diverses occasions où les caméras du monde entier seront braquées sur Bruxelles. Non, absolument rien à voir.

Cette "fuite" est un non événement.


BOUCHEZ-VOUS LES OREILLES !


Bon voyage Hyppolite.


Qui plus est, les rwandais ne se sont pas à ce point enfoncés dans les institutions congolaises pour  simplement plier bagage avec politesse. Après avoir systématiquement et patiemment phagocyter le Gouvernement, l'Armée et le Parlement, le Congo est en pleine occupation à l'instar de l'ère coloniale. (2) Le même système inique des Belges a été intégralement réactivé, les rwandais (tutsi comme hutu) en lieu et place de l'homme blanc. Avec en prime des "hirondelles" du rwanda qui travaillent les courtisans du régime au corps. Quel tableau ! (2 et 3) Sinon, à quoi aurait servi ce génocide de plus de huit millions de morts, de 3 millions de viols, d'enfants soldats, et esclaves sexuels, etc. Et, last but not least, quid de ce repeuplement massif de l'Est par les leurs suite à un jeu de massacre que le Congo doit poursuivre (pas celui de Kabila of course). Subitement, les multinationales n'auraient plus d'intérêt à piller la RDC ? Juste comme ça, d'un coup de baguette magique. (4)


A d'autres.

 

"Menteurs et pères du mensonge..."

 

La rédaction

Qui vivra verra.

© CIC News 27 février 2014

 

Urgent !

- Des miliciens tutsi du M23 à Kitona : un danger pour l’armée

- Les tutsi déclarent : C’est officiel, la RTNC s’est prononcée sur le mandat présidentiel; Présidentielle 2016 : Kabila non partant

Lire aussi :

(1) L'Express : Kabila... tel est pris qui croyait prendre?

(2) L’OCCUPATION RWANDAISE EN MARCHE : Voici comment les institutions et tout le système de sécurité de la RDC sont sous contrôle du Rwanda et les officiels congolais infiltrés par des «hirondelles» rwandaises!

(3) Quelques copines rwandaises Tutsi des autorités congolaises‏

(4) "Paul Kagame, the darling tyrant." / "le tyran chéri des Etats-Unis."

cic

Compteur

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterCette Semaine10649
mod_vvisit_counterCe Mois - ci10649
mod_vvisit_counterAu Total3052510


Sur Facebook